Ça s'est passé en Juin...

En 1969, bien qu'il ait couru le Giro à l'économie en prévision du Tour de France,

Eddy Merckx est intouchable dans l'épreuve au maillot rose.

Mais un parfum de scandale souffle et certains contrôles antidopage sont effectués sans respect des normes internationales. On essaie discrètement d'acheter le Giro

au Belge, mais ce dernier refuse. Le coup de théâtre qui intervient

dans la nuit du 1er et 2 Juin à Savone était peut-être inéluctable.

Au terme d'un contrôle, Merckx est prié de quitter l'épreuve

sans avoir le droit de se défendre. L'affaire atteint des proportions gigantesques,

le Belge pensant même arrêter sa carrière.

Mais il sera finalement gracié "au bénéfice du doute"

et participera au Tour de France avec une détermination sans égale.

L' épisode de Savone a profondément marqué Eddy

et d'un jeune champion insouciant et naïf, il deviendra un véritable dictateur :

devenu parano depuis ce tragique épisode, Merckx n'aura plus confiance

en beaucoup de monde. C'est en l'amour de sa femme Claudine et de sa famille

qu'il parviendra à redevenir un nouveau champion,

encore plus Impitoyable...Le Cannibale.

 

Quatre Saint Jacquais ont participé à la Conquérante ce dimanche 16 juin...

sur des routes souvent empruntées par le Club, mais cette fois-ci,

bien agrémentées d'un vent défavorable !    

Mercredi 15 Mai, 13 Saint Jacquais accompagnés de 4 Forgions

ont "arpenté" les routes vallonnées autour de Gournay :

au départ de Neufmarché, le parcours du matin passait par Songeons

pour rejoindre la vallée du petit Thérain jusqu'à Marseille en Beauvaisis.

Le retour par La Chapelle aux Pots et St Germer de fly était effectuée

avec un vent plus favorable qu'à l'aller.

L’après midi, les 17 cyclistes, bien repus, étaient rejoint

par une douzaine de cyclos du coin pour longer la Levrière jusqu'à Gisors

et revenir à Neufmarché en remontant la vallée de l'Epte .      

 

Mercredi 1er Mai,

Sophie, Jacques, Pascal et Didier

ont montré les couleurs de l'UssJ 

lors de la randonnée organisée par l'UV Sottevillaise :

le peloton d'une centaine 

de cyclistes "régulés" par l'ANEC

jusqu'à la route des Roches 

passait par le château 

Robert le Diable, la Bouille, Yville avant de remonter le long faux plat de Bardouville 

et de "rentrer" par la même route.

Seul le soleil ne s'est pas montré très enthousiaste... 

Ce dimanche 28 avril,

la sortie dominicale devait se terminer par un petit apéro

qui marque habituellement le début de saison :  mais c'est la pluie bien froide

qui arrosa la douzaine de St Jacquais ! Presque tous rentreront frigorifiés

et c'est une toute petite minorité qui se retrouva

pour "fêter" ces premières sorties effectuées...

    L' UssJ était représentée

par Alexandre, Jacques et Didier au rallye des jonquilles parmi une soixantaine de cyclos :

le parcours "roulant" passait par Bosc le Hard, Auffay

puis longeait la Scie avant de remonter sur Muchedent.

Le retour par Bellencombre et Fontaine le Bourg se terminait par le long faux plat descendant des Longs Vallons...

Sortie bien fraîche, avec un vent du nord-est

à faire des bordures ! 

 Jacques, Sophie et Didier ont effectué les 80 kms proposés par  le Vélo Club Bourguifontain:

Partant avec une douzaine de randonneurs à 14h,

(comme souhaité par les organisateurs)

ils ont vite constitué un mini peloton de 2 "mono-cycles"

et de 2 tandems pour lutter contre le vent,

majoritairement défavorable,

et de "rattraper" la quarantaine de cyclos

qui n'avaient pas pris la peine d'attendre le départ

et l'escorte des motards !

Le beau parcours remontant la vallée de la Saâne

et redescendant le long de la Scie est à refaire... 

 

 

Yves et Philippe

ont participé au Tour du canton de Buchy

sur des routes connues mais bien vallonnées !

le temps gris et froid n'a pas découragé

nos deux sociétaires fidèles à cette randonnée.

 

 

Petite vidéo du Tour de Normandie

qui passait le 26 Mars sur nos routes d'entrainement.

(le peloton montait la côte de Roncherolles aussi vite que lorsqu'on la descend !)

Ce 24 Mars, c'est une quinzaine de Saint Jacquais qui, après la longue traversée

de La Neuville Chant d'Oisel, ont remonté la vallée de l'Andelle  jusqu'à Lyons la Forêt. Le retour par Ry et Morgny, avec un petit vent défavorable,

a semblé plus long que d'habitude !    

On n’accélère pas dans un relais,

on ralentit !

 

 Voici l'erreur la plus courante:

Quand le premier de la file s'écarte, le second a bien souvent tendance à accélérer...Or, si chacun accélère à sa prise de relais, on a vite fait de rouler à 35, puis 40 km/h et ce sont les derniers coureurs du groupe qui en feront les frais...L'idéal est de vérifier votre vitesse quand vous êtes second et de garder cette allure en prenant le relais. C'est le premier qui s’écarte et va ralentir afin que vous puissiez passer: 2 km/h de moins suffissent largement et le relayeur ne créera pas un "trou à boucher" !

 

Voir la rubrique "technique pour rouler en groupe"